emmanuel eyraud expert - 27 rue saint-dominique 75007 paris - 01 45 54 97 51 - emmanuel@eyraud-expert.fr

Découvrez des pièces ​des Années 50  présentées par nos soins dans différentes ventes aux enchères

Mathieu Matégot salon ds arts ménagers 1957 table laiton métal laqué années 1950
alexandre noll boite ebene ebony box sculpture bois taille directe 1950 brut
valentine schlegel andrée vilar-schlegel carreaux céramiques table basse 1955 claudie durand
Line Vautrin miroir soleil torsadé 1950 talosel verre grand modèle
serge mouille lampe de bureau agrafée deux rotules 1957 design 1950 luminaire emblématique métal laqué noir
Pierre jeanneret bureau n°9 BCB georges blanchon création 1943 charlotte perriand
jean royère table basse eiffel record du monde croisillons 1950
Line vautrin miroir mazarin vert 1955
georges jouve collection 22 céramiques architecte rouleau pomme boule diabolo galet bouteille
charlotte perriand bibliothèque nuage 1950 bois métal corbusier jeanneret
jules leleu andré leleu décoration fauteuils série 49 année création 1957 métal tubulaire élégance
jean royère miroir tour eiffel collection proche collaborateur de royère 1951
guidette Carbonell suspension oiseau lumineux sculpture 1952 galerie jeann céramique noir blanc  bucher
charlotte perriand pierre jeanneret bahut 3 portes chêne motagne
line vautrin miroir rare seulement deux exemplaires connus talosel verre
pol chambost vase série braque picasso visages 1956 record pour le modèle
jean royère antibes lampadaire 9 lumières 3 pieds 1937 rare
Line vautrin rare paire de petits miroirs sorcière talosel verre 1950 doré
gino sarfati 169/4 1952 Appliques quatre bras pivotants arteluce
robert mathieu lampadaire à 3 bras de lumière
Guidette CARBONELL lampe écoutille perforée feuille de bananier céramique 1950
jean royère créneaux tables gigognes 1957 fer patiné vieil or verre record pour le modèle
line vautrin miroir torah papyrus 1960 talosel verre violet
line vautrin lampe fleur 1960 talosel
table de salon 1950 fer bronze et bois élégance poillerat
pol chambost buste de femme blanc 1954 modèle 1044 céramique 50
george jouve vase pomme jaune boule jaune 1950 ancienne collection architecte
Alexandre Noll coupe ébène creusé sculpté une seule pièce
line vautrin petit miroir mazarine 1950
Gino sarfati modèle 208 créé en 1955 applique bras courbe aluminium laqué noir rarissime
jean royère petit bureau bois tiroir 1950
gino sarfati 212 applique tube arteluce
jean royère table de salle à manger bois métal
line vautrin coffret boite empreine
serge mouille applique à trois bras tôle laquée noir
jean prouvé guéridon bois métal 1950
jean royère lampadaire 3 lumières abat jour tole laque rouge perforée 1950
guidette carbonell écoutille feuille de bananier lampe jaune blanc rare 1950
line vautrin miroir chardons rouge
line vautrin miroir chardons or doré 1950
guidette carbonell oiseau feuille 1951 lampe à poser blanche
jean prouvé bureau pied compas
georges jouve pied de lampe ceramique noire lustrée anthropomorphe buste silhouette
georges jouve grand rouleau cache pot rouge
takis signaux sculpture art cinétique grec
line vautrin chardon miroir rouge sang
guillerme et chambron bureau tiroirs commande spécial
picasso madoura jacqueline plat femme de profil noir blanc
jean royère bahut bar marqueterie de paille 1950
elisabeth joulia grès grande sculpture 75 cm
takis signaux art cinétique
jean royere table basse sphères travertin fer forgé 1950
elisabeth joulia la borne sculpture en grès
joseph andré motte siège rotin baquet tressage tripode
yvan baudoin hippopotame pierre sculpteur animalier
Les Années 50 

Cette période des Années 50' est celle de la reconstruction et constitue la première décennie des fameuses "trente glorieuses". Après la seconde guerre mondiale, tout est à réinventer, repenser et surtout rebâtir. Les solutions, envisagées plus de vingt ans auparavant sur la production en série du mobilier, répondent à de nouvelles contraintes dues à une réduction des surfaces habitables. De ce nouveau rationalisme naît une esthétique qui découle de la fonction, des matériaux disponibles et des technologies modernes. Les formes s'allègent, se libèrent, ondulent ou au contraire se raidissent, deviennent organiques. De jeunes créateurs, Pierre Guariche, André Monpoix, Pierre Paulin, Joseph-André Motte, Alain Richard, Michel Mortier viennent épauler leurs aînés modernistes, Marcel Gascoin, Jacques Dumond, Louis Sognot, Maurice Pré. Des personnalités de premier-plan, Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Pierre Jeanneret, parviennent enfin à mettre les résultats de leurs recherches au service du plus grand nombre. En parallèle, quelques décorateurs réussissent le tour de force d'imposer un style ludique plein de vitalité, d'humour et de gaîté, bref, de foi en l'avenir, Jean Royère et Mathieu Matégot en tête.

Impulsé par les travaux de Pablo Picasso à Vallauris, l'intérêt pour la céramique se développe et une kyrielle d'artistes potiers talentueux voit le jour dans la cité méridionale, Jacques Innocenti, François Raty, Gilbert Portanier, Jean Derval, Gilbert et Lilette Valentin, Roger Capron, Eugène Fidler. Le Sud n'est pas la seule terre d'élection des céramistes et un peu partout en France apparaissent les futurs maîtres des fours, Valentine Schlegel, Jean et Jacqueline Lerat, Élisabeth Joulia, André Borderie et Pierre & Véra Székély, Vassil Ivanoff, Jacques Blin, Guidette Carbonell, Jacques et Dani Ruelland, en bien-sûr la figure emblématiques des Arts du feu, Georges Jouve.

La tapisserie connait un renouveau grâce à Jean Lurçat, Marc Saint-Saëns, Jean Picart le Doux, Maurice André et Lucien Coutaud.

Les luminaires donnent également l'occasion aux designers de libérer leur créativité et d'amener des solutions novatrices aux questions posées par la diffusion de la lumière. Jacques Biny, Boris J. Lacroix, Michel Bufet et surtout Serge Mouille surent parfaitement et brillamment résoudre cette équation du beau et de l'utile.